Actualités

Actualité de Mars

Publié , dans Actualité du mois

Actualité de Mars
Pour vous inscrire aux prochaines newsletter, utilisez le formulaire de contact ici

L'Actualité de Mars :

Le jardin demande une attention particulière durant les mois de février et de mars. C’est une des périodes clé dans l’épanouissement de votre jardin pour toute la saison à venir, la végétation se réveille tout doucement, ce qui nous laisse le temps de réaliser toutes les tailles et tous les nettoyages tranquillement, c’est aussi agréable de pouvoir jardiner de nouveau !

Le Forsythia :

Certainement une des plantes les plus connues et les plus communes de nos jardins

Son seul défaut :

 Être trop connu et avoir été mal et trop utilisé dans les jardins

Semblable à l’hirondelle, il nous annonce le printemps en se parant d’étoiles jaune d’or , il est très rustique, il s’adapte à tout type de sol et à toutes les expositions, il fait oublier les dernières journées maussades de l’hiver …

Mais attendez…

Nous sommes en train de parler de lui au singulier cependant il n’existe pas Un Forsythia… mais des dizaines d’espèces et de variétés souvent méconnues et peu utilisées !!!

Quel dommage!!!

Mikador, Gold Rausch, Minigold, Weekend, Lynwood, Fiesta, Boucle d’or, mêlée d’or, marée d’or, spectabilis ...
Il existe un forsythia pour toutes les situations, port étalé, rampant, compact ou retombant de 50cm à 2.50m de hauteur. Utilisez-les a bon escient, nous éviterons ainsi de les retrouver tous taillés en boule ou en cube parce que l’espèce ou la variété choisie ne correspond pas à l’emplacement dans votre jardin.

Un peu plus accessoire parce qu’offrant une floraison moins abondante et une rusticité moins importante (-15° au lieu de -20° pour tous les autres) mais très intéressant pour ne pas rester sur sa faim après le début du printemps, une belle variété au feuillage panaché lumineux virant au rose en automne :

Le Forsythia x intermedia ‘Fiesta’:

Les forsythias sont très  faciles à cultiver.
Pour une floraison abondante, assurez-lui simplement une exposition bien ensoleillée.
J’aimerais juste attirer votre attention sur la taille. Les forsythias sont sans doute également trop connus pour leur forme architecturale d’un gout parfois douteux et sont les victimes les plus connues des tailles-haies.
Pourtant un simple rafraichissement suffit pour garder une plante en bonne santé et très florifère, elle s’effectue au printemps après la floraison : supprimez les tiges abîmées, sèches ou poussant dans la mauvaise direction au ras du sol. Pour redonner forme ou favoriser de nouvelles tiges, taillez les rameaux de plus d’un an ayant fleuri.
    

 

LES TRAVAUX DU MOIS

- Réorganiser les massifs, restructurer le jardin et créer : effectuez les dernières plantations à Racines nues, vous pouvez débuter les plantations de plantes vivaces, planifier les plantations de graines, bulbes d’été pour vos décors estivaux et automnaux. Selon la météo et l’humidité du sol, préparer les sols pour les semis de gazon.

- Pensez à épandre des granulés anti- limaces aux abords des feuillages appétissants, des bulbes et des jeunes pousses des plantes vivaces sensibles (delphinium, Hosta), il existe des produits biologiques très efficaces qui ne tuent pas les hérissons, renseignez-vous avant d’acheter.

- Fertiliser, traiter et soigner : effectuez les traitements anti-mousses sur les gazons, apporter du compost et des engrais organiques aux pieds des rosiers, arbustes, arbres et plantes vivaces. Installez des paillages aux pieds des végétaux.

- Tailler : poursuivre la taille des rosiers et rabattre les touffes sèches des graminées. Tailler les extrémités gelées des arbustes, surtout après la période de gel intense de ces dernières semaines (pivoines arbustives). C’est le moment de tailler les branchages secs laissés tout l’hiver pour protéger les plantes vivaces un peu frileuses : les Gaura, les Penstemons.
C’est la période pour tailler tous les arbustes à floraison estivale qui fleurissent sur le bois de l’année : Buddleya, Althea, Hydrangea paniculata, Hydrangea Annabelle, les clématites à floraison estivale, les sauges arbustives etc…
Tailler court la Glycine : conserver les charpentières âgées et tailler le jeune bois : les fleurs n’apparaissent que sur du vieux bois

 

AGENDA DU MOIS

- 04 mars : Visite guidée du parc Jean Jacques Rousseau à Ermenonville (60).

- 17 mars : Ateliers jardinage et bricolage pour enfants et parents à Crépy-en-Valois (60).

- 23/24/25 mars : 19ème salon du Jardin à Senlis (60).

 

REPORTAGE : La taille des framboisiers

Rien de très sorcier, il est juste important de bien différencier les framboisiers remontants des framboisiers non-remontants.

Les framboisiers remontants produisent des fruits en quantité raisonnable régulièrement durant l’été et l’automne.
La fructification d’automne apparaît sur la pousse de l’année puis en juin/juillet de l’année suivante sur la même tige, il ne faut donc surtout pas couper celles-ci sous peine de supprimer la première fructification de début d’été. Pour ce type de framboisiers, il faut se contenter de couper au ras du sol les tiges desséchées (une fois en juillet et une autre fois l’hiver).

 

Les framboisiers non-remontants produisent des fruits une seule fois par an (de mi-juin à mi-août selon les variétés).
La production est intense mais sur une courte période. Les fruits apparaissent sur les pousses de l’année précédente.

Après la récolte, rabattre toutes les tiges faibles au ras du sol ainsi que celles qui ont fructifié et qui se dessèchent.
En hiver, sélectionner les tiges les plus vigoureuses et les plus saines, les raccourcir au trois-quarts. Rabattre les autres.