Actualités

Actualité de Janvier

Publié , dans Actualité du mois

Actualité de Janvier

 L'Actualité de Janvier :

L’hiver
Un autre jardin


Un beau jardin n’est pas forcément un jardin fleuri.

Les végétaux qui peuplent nos jardins sont malheureusement trop souvent choisis uniquement pour leurs fleurs.

Dans notre région, la « mauvaise saison » dure de nombreux mois, il est donc dommage de ne planter son jardin que de fleurs alors que le monde végétal regorge de feuillages, d’écorces, de bois tout aussi attrayants qu’une fleur.

 


Notre jardin en novembre

 

Quel bonheur de pouvoir continuer d’admirer et de profiter de son jardin avant le retour du printemps.

Un beau jardin c’est plutôt un mélange subtil et réfléchi de silhouettes, de feuillages, de branchages et de fleurs.

LES PLANTES DU MOIS

Deux ronces,  oui, oui ! Vous avez bien lu, des ronces !!!
C’est vrai qu’elles ne sont pas les bienvenues dans nos jardins, elles sont même nos pires ennemies quand elles se faufilent sans que l’on s’en aperçoive pour envahir nos arbustes. Le seul endroit où on les tolère et on les apprécie ce sont dans les haies bocagères ou en lisière de bois pour récolter et savourer leurs fruits succulents.
Et pourtant le genre Rubus auquel appartient la ronce regorge de végétaux très intéressants.
Celles que je vous présente ont toutes les deux des floraisons insignifiantes, des fruits petits et sans saveur mais de grandes qualités ornementales.

Elles sont, toutes deux, des arbustes à feuillage caduc extrêmement résistants au froid.
Elles forment des buissons aux tiges souples, arquées, épineuses, revêtues d’un feutrage blanc, épais en hiver surtout chez silver fern.

Rubus cockburnianus Golden vale dite la Ronce d’or possède un feuillage particulièrement lumineux, très intéressant à la mi-ombre.

Rubus thibetanus silver fern est décorative toute l’année : son feuillage gris vert est très intéressant de mars à octobre et à l’entrée de l’hiver elle dévoile ses branchages d’un blanc pur. Placée devant un feuillage sombre c’est un enchantement. 
Utilisation et conseil de culture : ces plantes ne conviennent pas pour constituer des haies mais sont plutôt utilisables en massifs, prévoir un emplacement pour un développement de 2m de diamètre et 2m de hauteur.

Elles sont très vigoureuses et se plaisent dans tous sols et toutes expositions.

Quand la plante se plait, quelques drageons peuvent apparaitre loin de la touffe principale mais ils sont faciles à arracher.
Entretien : en milieu de printemps, de nouvelles tiges sortent du sol, c’est à ce moment que vous pouvez couper les anciennes plus arquées et au bois moins blanc, au ras du sol. 

 

LES TRAVAUX DU MOIS

- Les plantations d’arbres et d’arbustes se poursuivent

- Continuer le nettoyage :
 
Ramassage de feuilles, coupe des plantes vivaces devenues moins décoratives.

- Réorganiser les massifs et restructurer le jardin:
Diviser les plantes vivaces devenues envahissantes, planifier les plantations de vivaces, graines et bulbes d’été pour vos décors estivaux et automnaux.

- Fertiliser et soigner : 
Epandre à la surface des massifs des granulés d’engrais organiques, du compost aux pieds des arbres, arbustes et haies, effectuer les traitements d’hiver sur les arbres fruitiers.

- Tailler : 
Les arbres fruitiers, les petits fruits (cassissiers, groseilliers), réaliser les travaux d’élagage et d’abattage si besoin.

 

LE CONSEIL DU MOIS

Pensez à planter des végétaux décoratifs pour l’hiver :
De nombreuses plantes vous réservent de belles surprises : des floraisons, des fructications, des feuillages, des écorces et bois illumineront votre jardin.

Plantez-les plantes à parfum à proximité de la maison au détour d'une allée empruntée durant cette pour en profiter davantage.

 

 

REPORTAGE : La taille en transparence

Qu’est-ce que la taille en transparence ?

Ce terme s’applique aux arbres et aux arbustes : c’est une taille respectueuse de la silhouette naturelle de la plante. Elle est basée sur l’observation attentive de chaque plante.

Ce mois-ci nous nous intéresserons plus particulièrement aux arbres.

Cette taille est née sous l’effet de plantations trop denses ou d’espaces de plus en plus petit.
Elle a été mise au point par la Princesse Greta Sturdza dans son jardin Le Vasterival de Ste Marguerite sur mer.
Elle permet à la lumière de rentrer dans les couronnes de l’arbre et à la pluie de traverser afin d’y installer à leurs pieds une végétation foisonnante.
Le branchage est allégé sans altérer la silhouette de l’arbre bien au contraire… La taille en transparence la magnifie.
Le regard passe au travers et offre ainsi de nouvelles perspectives au jardin.
Cette taille qui consiste à couper les branches à l’intérieur de l’arbre, celles qui masquent sa ramure, s’effectue principalement en hiver, hors période de gel intense, lorsque les arbres nous dévoilent leur charpente mais elle est réalisable toute l’année au fur et à mesure de la croissance de chaque sujet.
Des connaissances botaniques peuvent s’avérer très utiles pour mieux comprendre la taille que l’on effectue mais la qualité principale requise pour réussir cette taille est l’observation.

 

N’oubliez pas, les arbres n’ont pas attendu l’arrivée de l’homme pour se développer, grandir harmonieusement et se reproduire.